Actuellement, l’activité agricole brésilienne est tirée par la monoculture sur de grandes superficies. Principalement, la culture du soja et du maïs.

Ce sont ces cultures qui font bouger l’agrobusiness brésilien, étant plantées dans plusieurs régions. Cependant, leur culture à grande échelle potentialise l’émergence de maladies, de ravageurs et de mauvaises herbes.

De telles situations nécessitent l’application de produits phytosanitaires pour leur contrôle. En ce sens, il est nécessaire d’effectuer plusieurs pulvérisations tout au long de la récolte.

Pour que la pulvérisation soit efficace, il est nécessaire de choisir les pulvérisateurs qui s’adaptent le mieux aux besoins de chaque producteur rural.

Pulvérisateurs agricoles – À quoi servent-ils ?

La fonction principale des pulvérisateurs est la distribution de produits chimiques (insecticides, fongicides, herbicides, etc.) dans leurs emplacements cibles, c’est-à-dire :

  • Herbicides : dans les mauvaises herbes.
  • Fongicides : sur plantes infectées.
  • Insecticides : chez les insectes nuisibles.

De cette façon, peu importe la taille de votre exploitation, vous serez sujet à l’apparition de l’un ou l’autre des problèmes mentionnés ci-dessus. C’est-à-dire qu’à un moment donné au cours de la récolte, vous devrez utiliser des pulvérisateurs.

Avec l’avènement de l’agriculture de précision, les pulvérisateurs sont devenus de plus en plus modernes et précis. Il est donc important de connaître les types de pulvérisateurs les plus utilisés aujourd’hui et leurs indications. Parce que, lorsque cet équipement est mal utilisé, les produits chimiques ne peuvent pas atteindre les cibles et, par conséquent, il n’y a pas de contrôle.