Les chaudières électriques sont souvent utilisées pour chauffer l’eau. Grâce à l’électricité, elles fournissent de l’eau chaude à une maison ou à des locaux industriels. Il existe des systèmes de stockage combinés utilisés à la fois pour organiser le chauffage de l’eau et pour chauffer l’eau. Dans ce cas, on utilise un appareil à plusieurs entrées/sorties, et l’effet cumulatif préserve la température de l’eau en cas de panne de courant.

Fonctionnement

La température d’utilisation de l’eau chaude dans les appareils sanitaires est toujours inférieure à la température de l’eau accumulée dans le thermostat. Elle est obtenue en la mélangeant à de l’eau froide provenant du réseau, normalement à 15 ºC.
Il est important de souligner que la consommation d’eau chaude est presque quatre fois plus élevée dans la salle de bains que dans la douche. Dans ce cas, une simple modification des habitudes d’utilisation peut permettre de réaliser des économies d’énergie importantes.

Comment régler la température de l’eau chaude ?

L’installation d’un robinet mélangeur à la sortie du ballon permet de prérégler la température de l’eau chaude à tous les points d’utilisation. De plus, en réduisant la température de l’eau, les pertes de chaleur dans les tuyaux sont réduites et l’énergie est économisée.
D’autre part, les concepts suivants peuvent vous aider à distinguer si votre installation fonctionne correctement ou doit être réparée :
L’égouttement de la soupape de sécurité n’est pas une anomalie, mais il indique le bon fonctionnement de ce composant. Toutefois, si la perte d’eau est continue, elle peut être le signe d’une surpression dans le réseau. Dans ce cas, la solution consiste à installer un réducteur de pression.
La fuite d’eau du reservoir peut être due à une perforation, mais aussi au fait que le joint de résistance a été brûlé ou endommagé par des impuretés et des sédiments présents dans l’eau.